Le nom de l’entreprise : point crucial ou détail insignifiant ?

L’entreprise entretient une relation avec sa cible commerciale. Et comme dans toutes les relations, la première impression est décisive, car elle conditionnera la suite des événements… et pour l’entreprise, la suite des événements, c’est le déclenchement ou non de l’action d’achat ou de contact. Mais qu’est-ce qu’un « nom » qui en jette ? Le point dans cet article !

Choix du nom de son entreprise : viser le « top of mind »

Pendez à votre nom comme une première poignée de main avec vos prospects. Il en dit long sur la personnalité de votre entreprise et sur ses valeurs fondamentales. Un nom unique et accrocheur favorisera un taux de rétention pour viser le fameux « top of mind », un concept marketing qui désigne pour un consommateur le fait de citer une marque particulière en premier lorsqu’il est interrogé sur une certaine typologie de produit. Si on vous dit « soda », il y a de fortes chances à ce que Coca soit la première enseigne qui vous vienne à l’esprit.

Ce n’est pas automatique, mais le top of mind est souvent l’apanage des marques aux noms courts et simples que l’on mémorise facilement, quelle que soit notre langue maternelle. Plus le nom est court et facile à épeler, plus il servira votre notoriété. Choisir le nom de son entreprise n’est pas un exercice facile. Pour baser cette décision lourde de conséquence sur des facteurs objectifs, il est nécessaire de rassembler un panel représentatif de votre cible et de tester différentes appellations. Quel est le sentiment évoqué par chaque nom chez votre cible ? Quel est le nom qui a été le plus retenu à la fin de votre entretien avec votre panel ? Quelle est la signification de ce nom dans une langue étrangère ? Tenir compte de ces questions avant de choisir le nom de votre entreprise (ou d’un nouveau produit) vous épargnera le casse-tête du rebranding dans un avenir proche. Vous avez trouvé le nom qu’il faut ? Ne le gâchez pas avec un logo, des couleurs ou des supports inadaptés ! Soignez la façade de votre entreprise, même si vous ne recevez pas forcément vos clients. Pensez « marque employeur » : soignez votre image pour vous, pour vos clients mais aussi pour vos salariés. Ne laissez rien au hasard : écrans de veille de l’ordinateur de la réception, sonnerie d’attente du standard, plaque d’entrée qui porte le nom de l’entreprise, etc. Voici comment personnaliser une plaque d’entreprise.

Le nom… bien plus qu’une succession de lettres

Dans les années 1970, on pouvait se permettre de se contenter d’un nom hasardeux ou peu séduisant, car on pouvait facilement justifier d’un certain monopole dans une région géographique donnée dans son cœur de métier (ville, quartier, région…) en l’absence des NTIC. Aujourd’hui, l’intensité concurrentielle est de mise dans l’écrasante majorité des secteurs d’activité. Bien sûr, les critères de choix d’une entreprise sont nombreux : qualité des livrables, respect des délais, prix pratiques, facilités de paiement, expertise… mais il y a aussi des critères un peu plus subjectifs, comme le premier contact avec son interlocuteur, l’image de marque et… le nom de l’entreprise ! A expertise égale, c’est bien l’identité visuelle qui pourra faire pencher la balance pour l’une ou l’autre des entreprises, même inconsciemment ! Le nom est bien plus qu’une succession de lettres. C’est le principal vecteur d’une identité, d’une histoire et de valeurs fondamentales qui impactent, peu ou prou, la prise de décision des clients, que ce soit dans le B to B ou le B to C. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que le nom et l’enseigne font partie intégrante du fonds de commerce sur le plan comptable ! L’identité de l’entreprise a une valeur pécuniaire… à vous de l’optimiser en rationalisant le plus possible le choix du nom de votre entreprise !